fbpx

Quels frais prévoir en plus du prix d’achat ?

242

Vous avez trouvé la maison ou l’appartement de vos rêves ? Il ne vous reste plus qu’à finaliser les démarches d’achat pour emménager dans votre nouveau chez-soi. Sachez qu’en plus du prix d’achat à régler, des frais accessoires ou supplémentaires peuvent affecter votre budget global.

En réalité, plusieurs frais sont à prévoir. Une propriété proposée à un prix très compétitif peut s’avérer bien plus dispendieuse. Les dépenses liées à l’achat d’un bien immobilier au Maroc sont considérables et sous estimés.

Découvrez ci-dessous l’ensemble des frais liés à l’acquisition d’un nouveau bien immobilier.

Le taux d’intérêt du crédit

Si vous contractez un prêt bancaire pour l’achat de votre bien immobilier, vous devrez également absorber le coût et frais supplémentaires liés au crédit. Si, à un moment donné, vous n’êtes plus en mesure d’honorer la dette, la banque peut également saisir votre propriété.

Le taux d’intérêt varie selon divers facteurs et peut s’avérer bien plus élevé que prévu. Pensez à comparer l’offre de plusieurs banques avant de déposer votre demande de crédit. N’hésitez surtout pas à négocier le taux d’intérêt proposé avec votre banquier.

Les honoraires et les frais du notaire

Les frais de notaire dépendent essentiellement de la valeur du bien ou du prix d’acquisition. Plus le prix de vente est élevé, plus le montant des frais est faible.

En général, les frais du notaire varient entre 0.5% et 1.5% du prix d’achat final :

  • 1.5% pour tout bien immobilier dont la valeur est située entre 300.000 et 1 million de dirhams.
  • 1.25% pour un prix d’achat de 1.1 millions à 5 millions de dirhams.
  • 0.75% pour les biens immobiliers d’une valeur supérieure à 5 millions jusqu’à 10 millions de dirhams.
  • 0.5% pour un prix d’achat supérieur à 10 millions de dirhams.

Si vous ne disposez pas déjà d’un notaire de confiance, demandez des devis auprès de notaires ayant bonne réputation et choisissez l’offre la plus intéressante.

Les frais de conservation  

Lorsqu’un bien immobilier est transféré à un nouveau propriétaire, des droits de mutation et d’enregistrement doivent être payés.

Les frais de conservation foncière du bien sont de 1.5% de la valeur d’achat totale, majorée de 200 dirhams, soit 100 dhs comme montant fixe et 100 dhs pour le certificat de propriété.

Les droits d’enregistrement sont quant à eux de 4%. Dans un appartement économique, ces droits sont seulement de 3%.

En cas de prêt bancaire, on rajoute également aux frais de conservation :

  • Un taux de 0.5% : pour un crédit bancaire inférieur ou égal à 250.000 dirhams 
  • Un taux de 1.5% : pour un crédit bancaire supérieur à 250.000 dirhams 

Les frais divers

Comptez environ entre 1000 et 3000 dhs pour tous les frais divers, comportant les frais de timbre et tous éventuels frais liés à l’achat du bien immobilier.

Frais d’entretien

Les frais d’entretien ordinaires ou extraordinaires sont moins fréquents dans les constructions nouvelles. Par contre, si vous achetez une ancienne propriété, des travaux de maintenance ou d’entretien peuvent être nécessaires.

Les coûts d’entretien varient considérablement en fonction de la propriété à acheter, mais aussi de sa superficie, son âge, etc. Si vous achetez un appartement en copropriété, il peut être intéressant de se renseigner sur les dépenses mensuelles possibles ou à prévoir (nettoyage des parties communes, la gestion des déchets, les dépenses d’ascenseurs et d’entretien), s’il y a des travaux envisageables, (revêtement de façades, etc.).

Si la copropriété dispose d’un service de conciergerie, d’un jardin ou d’une piscine, les frais peuvent augmenter de manière considérable.

Information supplémentaire :

L’acte d’achat ne peut être accepté par la conservation de foncière qu’après avoir réglé les droits d’enregistrement.