fbpx

Escroquerie à Casablanca — une notaire détourne 20 millions de dirhams

227

Dans sa livraison du mardi 1er décembre 2020, Assabah dévoile qu’une notaire, exerçant à Casablanca depuis plus de 20 ans, aurait détourné 20 millions de dirhams.

Ses victimes, dont un ministre, un président d’une institution constitutionnelle, et plusieurs grandes entreprises spécialisées dans l’immobilier et dans l’assurance, en plus des nombreux particuliers, craignent ne pas pouvoir récupérer l’argent détourné par celle-ci. Nombreux d’entre eux s’interrogent également sur la validité des actes et accords qu’elle a authentifié.

La notaire F.S.K reste introuvable et injoignable, d’autant plus qu’elle a procédé à la fermeture de son cabinet, rendant l’accès aux dossiers liés aux détournements compliqué. Plusieurs de ses victimes voient leur anxiété décoller avec la crainte que la notaire puisse fuir la pays avant la tenue du procès.

Dans de telles circonstances et vu ce scandale qui corrompt le secteur, le procureur du Roi et le premier président de la Cour d’appel de Casablanca comptent entamer une procédure pour accéder à ces fameux dossiers, avec la présence du président du Conseil régional des notaires.

Affaire à suivre.